Le Pontet, naissance d’une commune

21,00

Plus jeune commune du département de Vaucluse, Le Pontet fête a fêté en 2015 son 90e anniversaire.

Sa création remonte au XIXe siècle, durant lequel cette banlieue d’Avignon stérile et inhospitalière, en proie aux fréquentes inondations du Rhône, et par conséquent peu peuplée, se métamorphose en une « petite ville sœur » d’Avignon. Cette transformation radicale de l’espace est un phénomène unique dans l’histoire de la banlieue avignonnaise. Seul le hameau du Pontet accomplit son urbanisation en trois phases successives, articulées autour de l’arrivée du chemin de fer et de la révolution industrielle, qui constituent l’objet de cette première partie de l’histoire du Pontet, de 1800 à 1925.

Catégories : , Étiquette :

Description du livre

Le Pontet, naissance d’une commune

Plus jeune commune du département de Vaucluse, Le Pontet a fêté en 2015 son 90e anniversaire. Sa création remonte au XIXe siècle, durant lequel cette banlieue d’Avignon stérile et inhospitalière, en proie aux fréquentes inondations du Rhône, et peu peuplée, se métamorphose en une « petite ville sœur » d’Avignon. Le hameau du Pontet accomplit son urbanisation en trois phases successives, articulées autour de l’arrivée du chemin de fer et de la révolution industrielle, qui constituent l’objet de ce premier tome de l’histoire du Pontet, de 1800 à 1925.

Cette transformation débute dans la première moitié du XIXe siècle par la conquête et l’aménagement du territoire, au prix de coûteux travaux de drainage et d’irrigation, la valorisation du milieu naturel et le développement des activités agricoles. Le réseau hydraulique en place attire également les industries qui prospèrent à Avignon, mais souffrent du manque d’espace.

Au milieu du XIXe siècle la mise en place du chemin de fer, si elle abrite Le Pontet des caprices du Rhône, l’ouvre surtout sur l’extérieur. De nouvelles activités industrielles s’implantent dans le quartier de l’Oseraie, tandis que s’adaptent les plus anciennes. Devant l’augmentation de la population, la municipalité avignonnaise dote le hameau de structures d’accueil et d’encadrement qui lui donnent l’allure d’un village.

Sous la IIIe République, la localité entre dans sa phase d’urbanisation proprement dite, au cours de laquelle sa gestion est étroitement associée à celle de la ville d’Avignon. Représenté au conseil municipal de la cité, Le Pontet voit son autonomie administrative se renforcer, jusqu’à devenir une commune indépendante le 17 février 1925.

Hervé Signore, habitant du Pontet, a passé plus de dix années à éplucher les archives, et à rencontrer les collectionneurs de cartes postales et d’autres vieux documents qui ont servis à l’élaboration de cet ouvrage.

 

Format 15 x 21 – 176 pages – 150 Illustrations N&B

Informations complémentaires

Poids 0.390 kg
Dimensions 21 x 15 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Pontet, naissance d’une commune”